L ESSENTIEL


L’essentiel

Au fil du vent je m’en allais
Dans la girouette de l’été
Guidé par ce nouvel hasard
Qui me rejoignait un peu tard
Je recherchais la direction
Des quelques points de suspension
A cet instant la peur me prit
J’étais assis au bord du lit

Au labyrinthe de l’essentiel
J’ai vu qu’on prolongeait le ciel
Aussi loin que peut être bleue
Cette profondeur de mes yeux

Je griffonnais l’inspiration
Au dos de l’imagination
J’ai vu s’ouvrir la petite fleur
Essayant de provoquer la lueur
Elle tutoyait l’indifférence
Allant provoquer l’impatience
Cette fleur représente pour moi
Un paradis caché là-bas

Au labyrinthe de l’essentiel
J’ai vu qu’on prolongeait le ciel
Aussi loin que peut être bleue
Cette profondeur de mes yeux

Je n’oserais pas la couper
Pourtant j’aimerais l’emporter
Qu’elle me protège de l’avenir
Dans les ruelles de mes désirs
Où l’amour est en clandestin
Au creux de la ligne de la main
Au fil du vent on est parti
C’est grâce à elle que j’ai grandi

Au labyrinthe de l’essentiel
J’ai vu qu’on prolongeait le ciel
Aussi loin que peut être bleue
Cette profondeur de mes yeux

Posted from WordPress for BlackBerry.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s