Infusion


« J’accélère encore pour mieux répondre ou encourager cette décontraction qui nous met à milles bornes de Bâle et nous place dans l’axe d’une joie possible. J’accélère avec le sentiment – fermant les yeux (un peu givré) –
que le vent tourbillonne à l’intérieur (dans ma cage thoracique).
Que cette énergie (joueuse) commence à infusé.
Si hier matin nous étions comme deux théières en fer-blanc, et hier soir de l’eau bouillante, nous sommes, ce soir – alors qu’on approche de Londres –
, le breuvage lui-même, vert ou fumé, subtil, délié, envahissant, sur les noms duquel on s’appuiera – en criant toujours (même à 90 km/h c’est nécessaire) :
— Darjeeling !
— Chine !
— Jaïpur !
— Ceylan !
— Marrakech !
Et parce qu’on criait ces noms, c’était comme autant de rivages auxquels on accostait, sur le dos de nos oiseaux-dauphins, rois du morphing. »
Je suis une aventure sans devanture !

Posted from WordPress for BlackBerry.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s