Le Culturographe

En Europe, le musée est perçu comme un lieu à part. A l’instar des lieux religieux et autres mémoriaux historiques, le silence fait partie intégrante de la visite.  L’histoire de l’Europe est intimement liée à l’omniprésence du silence dans la vie muséale, je ne parle pas seulement de l’absence de musique, mais aussi de celle de bruits, ou même de sons.  Si pourtant, la vie artistique française a souvent été liée à la musique, à la vie mondaine, il est très rare aujourd’hui encore de trouver des musées qui mêlent sons et visuels, sans qu’ils ne soient spécialisés sur le sujet. C’est la raison pour laquelle, vers la fin des années 90 on s’est alarmé de l’absence d’un public jeune dans les musées. L’Europe continuait de vieillir tandis qu’outre-atlantique on n’hésitait pas à sortir les arts du cadre muséal jugé souvent trop exclusif.

Ce n’est que très récemment qu’on s’est…

View original post 492 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s