voyageentreleslignes

Jean-Michel Delacomptée déteste le bruit. Celui au sens large, celui qui agresse, celui qui s’immisce, qui empêche de dormir ou de réfléchir, celui qui tue la sérénité. Exposition du problème, développement, conclusion, un petit pamphlet en 134 pages. 9782070443420_1_75

« Petit éloge des amoureux du silence »…le titre aurait dû être « Large critique des faiseurs de bruit ». En somme, Jean-Michel Delacomptée définit son objet (le silence) par son contraire (le bruit). Du coup, cette définition se fait par la négative…et c’est donc un petit bouquin bien tristounet que l’on tient entre ses mains, limite déprimant. Alors oui, l’écriture est très élégante, les termes, recherchés. Mais on se lasse, on se lasse vite de ces plaintes, surtout quand on s’attendait à lire un livre positif sur les plaisirs du calme et du silence. Bien sûr, il est utile et nécessaire de réaliser l’existence de la pollution sonore. C’est une réalité, mortelle pour certains (si!)…

View original post 162 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s