Le Club des Saumons

Stéphane Hessel n’est plus. Le pape des catholiques s’en va demain ; celui des révolutionnaires de confort s’en est allé dans la nuit, à 95 ans. Si l’un est digne, l’autre est un indigné. Stéphane Hessel était le tremblant représentant d’une morale qui a de beaux jours devant soi : la morale de l’insurrection en pantoufles, de la subversion conformiste.

Hessel avait publié une sorte de pamphlet en 2010, Indignez-vous !, dont l’effroyable rédaction n’avait pas empêché 4 millions de personnes de l’acheter. Digne d’une copie de terminale, cet opuscule dégouttant de sucre invite à s’indigner de ci, de mi, plaçant l’indignation au centre d’une nouvelle morale, faisant d’elle le moteur d’une façon de penser neuve et, il faut bien l’avouer, assez amusante.

Le problème n’est pas tellement qu’un vieillard respectable soit devenu le maître à penser de jeunes crétins à pancartes ; le problème est que ces crétins, appelés indignados, soutenus…

View original post 201 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s