un Rien du Tout

On appelle “ Bouddha ultramondain “ celui qui peut transcender les objets du triple monde, et “ sagesse sans écoulement “ son esprit, d’où rien ne s’écoule. Lorsqu’on n’élabore ni karma divino-humain ni karma infernal et qu’on ne produit pas d’état d’esprit particulier, aucune circonstance causale ne se manifeste, et dans ce corps-ci et avec cet esprit, on est un homme libre. Il n’est pas systématiquement impossible à l’homme d’être libre, mais sa liberté dépend uniquement de sa volonté. C’est ce que les soûtras entendent par les mots : “ Le Boddhisattva prend volontairement un corps.“

Les entretiens de Houang-po

_Kannon

View original post

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s