penser est un rêve de poète et un travail de philosophe


  • penser est un rêve de poète c’est-à-dire de vilain canard boiteux
  • car penser est en vérité une rigolade et les philosophes se sont bien foutu de notre poire car penser n’existe pas du tout quand vous voyez un philosophe penser vous entendez tout de suite des mots une enfilade de mots et cette enfilade ne va pasil nous faudra une autre enfilade pour contre dire la première enfilade penser c’est faire de l’enfilade c’est suivre un fil mais le fil de l’enfilade est contre dit par un autre file d’enfilade et toutes les enfilades qui s’enfilent contre

disent la longue file d’enfilade qui contre disait déjà tout ce qu’on avait pu s’enfiler d’avance

penser est donc prendre une longueur d’avance une avance sur recette sur ce qui sera complètement anéanti donc penser à l’avance ne sert à rien qu’à préparer le futur anéantissement de sa parole !!

la métaphore de l’enfilade

ceci est une partition non un concept !!

Fabrice Baudino.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s